Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 décembre 2017 3 06 /12 /décembre /2017 15:07

La Corée est fortement influencée par le confucianisme. Cette philosophie distingue le statut et le droit entre les hommes et les femmes. Depuis que le confucianisme est entré en Corée à partir de la fin du quatorzième siècle, les hommes et les femmes ont chacun un rôle clairement défini. Les femmes doivent s’occuper du foyer et des tâches ménagères. Ainsi, et c’est triste à dire, généralement les coréens pensent que les femmes sont plus faibles et moins capables que les hommes. Bien que les jeunes générations aient moins de préjugé que les anciennes, cette pensée inégale demeure toujours bien présente, notamment dans le monde du travail actuel.

Dans cet article, nous allons vous présenter et dénoncer certaines inégalités entre les hommes et les femmes dans le contexte familial et dans le monde du travail.

L’inégalité entre les hommes et les femmes a toujours existé au sein des foyers coréens. Voici un exemple de ce déséquilibre : les tâches ménagères. En Corée, il est évident que les femmes s’occupent plus de la maison que les hommes, y compris pour l’éducation des enfants. Au début de l’année 2017, un rapport sur l’inégalité entre les hommes et les femmes a été publié et il a dévoilé la situation actuelle des femmes en Corée. Au cours de la dernière décennie, le niveau d’études des femmes mariées et leur participation économique dans la vie familiale ont augmenté. Toutefois, alors que le revenu des hommes a augmenté, celui des femmes, lui, est resté le même.

Par ailleurs, parmi les pays de l’OCDE, la Corée du Sud est un des pays où les femmes souffrent à cause des nombreuses tâches ménagères qui leur incombent. Elles souffrent beaucoup, parce qu’après avoir passé de longues heures au travail, elles se retrouvent toutes seules à s’occuper des tâches ménagères alors que leur mari sont souvent scotchés devant l’ordinateur ou la télévision.

Ce problème de déséquilibre se montre plus accru les jours de fêtes où toute la famille se réunit. Par exemple, lors des cérémonies du culte des ancêtres, toute la famille se réunit. Les femmes doivent préparer des repas particulièrement compliqués. Nous pouvons même voir des femmes demander un jour de congé à leur travail pour préparer ces festivités.

Par conséquent, il n’y a rien d’étrange si le taux de divorces augmente après les cérémonies pour les ancêtres ou les jours de fêtes comme Chuseok(추석), considéré comme un jour d’action de grâce.

La réalité des inégalités entre hommes et femmes en Corée du Sud

Sur 10 couples Coréens, seuls 4 couples estiment qu’il y a une répartition égale des tâches ménagères dans leur foyer. Par ailleurs, quand nous demandons aux Coréennes d’exprimer ce qui est le plus important pour permettre l’égalité entre les hommes et les femmes, elles répondent que ce changement passera d’abord par la manière de penser des hommes quant aux tâches ménagères : en Corée, il y a encore beaucoup d’hommes qui pensent qu’elles sont uniquement réservées aux femmes !

Jetons aussi un oeil sur la place des femmes au travail.

Connaissez-vous l’expression « plafond de verre » ? Cela fait référence à une barrière invisible qui empêche les femmes d’accéder à des postes élevés ou à responsabilité.

Savez-vous que l’indice du plafond de verre de la Corée du Sud se situe au dernier échelon dans les pays de l’OCDE ? Le score moyen des trois premiers pays, l’Islande, la Suède et la Finlande avoisine les 80 points. Mais la Corée du Sud n’a que 25 points.

 Dans notre pays, les employés dans la trentaine qui composent les comités directeurs comptent 24% de femmes. Et donc ces discriminations sont toujours fortes.

 De plus, en 2015, le pourcentage des inégalités salariales était de 15,5% dans l’ensemble des pays de l’OCDE, mais il était de 36,7% en Corée.

La réalité des inégalités entre hommes et femmes en Corée du Sud

Ainsi, nous vous avons présenté la réalité des inégalités sexuelles en Corée du Sud. Nous pourrions vous dire qu’il ne faut pas s’arrêter à une telle situation pour parvenir à avoir une meilleure conscientisation de ce phénomène. En plus, nous croyons que les parents devraient éduquer leurs enfants à l’égalité des sexes pour changer les consciences !

Partager cet article

Repost0
Article publié par : Lee Suryeon, Jeong Daë, Jang Yunjung - dans Air du temps
commenter cet article

Commentaires

Mme Intel 14/11/2018 12:09

J'adore ce blog j'y trouve des informations dont j'en ai véritablement besoin.N'hésitez pas a en faire d'autres. bisous de Ashley et Erylia

Mme Intel 14/11/2018 12:07

Ceci est très intéressant.

Stéphanie, France 08/12/2017 14:20

Bonjour,
Un sujet d'actualité quelque-soit le pays où l'on vit !
En France, actuellement, on parle beaucoup de la "charge mentale" car si les hommes participent de plus en plus aux tâches ménagères, la gestion du foyer au quotidien reste à la charge des femmes... (Attention, ce n'est pas une généralité ;-) )
Une illustration sous forme de BD est disponible sur ce site si vous voulez plus d'info! https://emmaclit.com/2017/05/09/repartition-des-taches-hommes-femmes/

En tout cas, félicitation pour cet article qui réussit à évoquer le sujet de l'égalité homme/femme sans pour autant partir dans le jugement de valeur.
Bravo!

laurence 07/12/2017 23:36

Article vraiment bien écrit, bien documenté et dont le sujet est d'actualité.... depuis si longtemps.
Ma fille va vivre en Corée et, j'espère ,pour elle et bien d'autres femmes que les mentalités évolueront.Vous avez raison, c'est l'éducation qui peut faire changer ces inégalités entre les hommes et les femmes.
Bravo.

Louise, Québec, Canada 06/12/2017 18:17

Bravo pour votre pertinent dossier sur l'égalité des sexes en Corée du Sud. Le combat n'est pas gagné au Québec non plus, mais les gains ont été faits grâce à la mobilisation des femmes au travail et leur implication aux différents paliers de gouvernement. Les femmes doivent prendre le pouvoir et ne pas attendre que les hommes changent....

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -