Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 avril 2021 5 23 /04 /avril /2021 11:16

De nos jours,  nous sommes inséparables de nos animaux de compagnie, ils font partie de notre famille. À la fin de 2020, un total de 6,04 millions de ménages ont des animaux de compagnie en Corée. Il y a trois familles coréennes sur 10 qui vivent avec des animaux. Il y a une corrélation entre le nombre d’animaux abandonnés et négligés et l’augmentation du nombre de personnes avec des animaux. Selon les statistiques du ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales, en 2019, plus de 13 millions d’animaux ont été abandonnés. Nous pensons que le nombre réel d'animaux abandonnés et négligés doit être plus élevé parce que ces chiffres sont ceux des animaux abandonnés en fourrière, mais pas ceux qui l’ont été dans la rue. De plus, les animaux qui n'ont pas été adoptés en fourrière sont euthanasiés en grand nombre, ce qui constitue une grave atteinte à la vie des animaux.

La lutte contre l’abandon des animaux en Corée

Il existe de nombreuses raisons pour abandonner les animaux de compagnie. Il y a de plus en plus de cas où les animaux sont facilement jetés comme de simples objets. En particulier, lorsqu'ils sont malades parce que les procédures d’adoption sont trop simplistes et non sécurisées. Au contraire, si les procédures d'adoption des animaux de compagnie sont très strictes, comme en Allemagne, le nombre d’animaux abandonnés sera moins important. Dans ce pays, les personnes, qui veulent adopter un animal de compagnie, doivent obtenir un certificat. Et puis, il y a un système de taxation et une connexion constante avec la fourrière.

Mais, quels efforts y a-t-il en Corée ?

En Corée, il y a de nombreux efforts pour protéger les animaux abandonnés. D'abord, il y a l’association qui s’appelle « Association coréenne pour le bien-être des animaux »(KAWA : Korean Animal Welfare Association). KAWA est une association bénévole à but non lucratif. Elle a été créée à la fin des années 90. Ce sur quoi, elle insiste, est claire. KAWA a pour devise : « Toute vie qui se plaint d’une souffrance a le droit d’être soulagée de cette souffrance ». Elle dirige des fourrières et recueille des animaux abandonnés qui ont souffert et les protègent. Et puis, elle propose des politiques pour améliorer les droits des animaux et les protéger. Donc, elle milite pour faire passer ces lois. Le Parlement coréen a adopté quelques projets de lois :  

Projet des lois adoptés

- l'interdiction de tester des produits cosmétiques sur les animaux

- législation sur la gestion des zoos et aquariums

- la réforme de la protection animale

La lutte contre l’abandon des animaux en Corée

Grâce aux efforts de KAWA, beaucoup de gens remarquent l’abandon des animaux et soutiennent l’association.

Ensuite, il y a des centres de protection pour animaux abandonnés. Ils sont administrés par le gouvernement et sont situés dans chaque grande ville par région. Ils les protègent, les soignent et organisent leur adoption.

Enfin, le gouvernement a mis en place un plan pour lutter contre l’abandon, qui est d’environ 13 millions par an. Il s’agit de renforcer la responsabilité et aider les associations qui protègent et recueillent des animaux.

 Malgré ces efforts, le nombre d’animaux abandonnés est trop important. Donc une augmentation d’institutions publiques comme les centres de protection, qui les protègent, est nécessaire. Et puis, il faudrait également une politique plus stricte. Il est plus important de prévenir l’abandon. Si le problème n'est pas résolu par les humains eux-mêmes, non seulement le nombre d’animaux abandonnés ne réduira pas, mais cela imposera également un lourd fardeau aux sociétés de protection des animaux. Alors, les personnes qui ont des animaux de compagnie devraient être plus responsables.

Partager cet article

Repost0
Article publié par : Yoon Taehoon, Kim Young-Hyun, Liu Jing - dans Air du temps
commenter cet article

Commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -